le talisman de Catherine de Médicis

En 1572, 30 000 astrologues sévissent à Paris.

Parmi les récits qu'on colporte alors, on rapporte que Catherine de Médicis portait sur son estomac une peau de vélin ; d'autres disent d'un enfant écorché, semée de figures, de lettres et de "charactères" de différentes couleurs, ainsi qu'un talisman que lui forma l'astrologue Régnier, et que l'on trouve gravé dans Journal de Henri III.
Avec ce talisman, elle croyait pouvoir gouverner souverainement, et connaître l'avenir : il était composé de sang humain, de sang de bouc, et de plusieurs sortes de métaux fondus ensemble, sous quelques constellations particulières qui avaient rapport à la nativité de cette princesse.

Mots-clés: