Où commence et où finit Paris?

Où commence et où finit Paris?

Dans la ville les frontières tanguent comme le navire qui lui donna sa devise, les portes des enceintes disparues dressent leurs fronts ôcres que d'autres royaumes et d'autres soleils ont tannés depuis Louis XIV et ses panoplies plantées sur fond de triomphes carton-pâte;  Il y a le souvenir des décors éphémères des triomphes des festivités royales. Aussi, les marges de la ville et ses mystères : et ses misères. Louis le Grand est défait de ses ciels, la Seine est loin d'imaginer ses fous , les miracles avancent masqués sans Cour.

Où commence est où finit ce corps délictueux de la ville qui ne cesse d'épaissir et finalement d'éclater les corsets successifs que les canons de l'histoire, ses censures, ses bienséances et ses balistiques ont succédé jusqu'à ouvrir définitivement dans la circulation sans fin de la couronne du périph'-qui rime ironiquement avec "fortif'"?

Les sillons de la mémoire dessinent un sanctuaire immarscesible où les propriétés copulent dans l'indifférence du droit sacré qui régit les limites des territoires humains, géographiques et spirituels.

La mémoire est une terre d'asile plus efficace que les espaces exempts de la justice royale au Moyen-Âge: tous les fugitifs sont saufs.

 

La Porte Saint-Denis, par où s'avance une Cour des Miracles, du peuple des marges, des bords et des bordels, à découvrir lors de la visite de la Cour des Miracles.

 

 

 

 

Mots-clés: